webleads-tracker

4 étapes incontournables d'un projet de transformation digitale

4 étapes incontournables d'un projet de transformation digitale

Les projets de transformation digitaux ont le vent en poupe. Les entreprises sont de plus en plus confrontées aux problématiques que cela implique. Le passage au digital est devenu indispensable car enjeux et bénéfices sont nombreux. Par contre, peu savent comment mettre en place un projet d’aussi grande envergure. 
Au travers de cet article, Laetitia Mondésir, responsable du pôle digital chez Sollan, nous présente les 4 étapes incontournables pour mettre en place une stratégie digitale au sein de son entreprise.
 

1/ Cadrer sa vision et son périmètre 

Au démarrage d’un projet de transformation digitale, il est essentiel de définir la vision et le périmètre du projet afin de comprendre et cerner les objectifs de l’entreprise.
 
La vision et le périmètre se formalisent par un ensemble de questions posées lors d’ateliers avec le client : 
  • Pour qui on le fait ? 
  • Pourquoi on le fait ?
  • Comment on le fait ? 
  • A qui cela s'adresse ? Quelles sont les cibles ?
 
Cette étape indispensable permet de fixer les objectifs du projet. 
 

2/ Analyser l’existant

Une fois le cadrage et les cibles définis, un état des lieux s’impose. Au cours de cette étape, on va analyser l'existant de l’entreprise dans le but d’identifier : 
  • les besoins,
  • les dysfonctionnements actuels,
  • les freins et les moteurs,
  • les motivations,
  • les inquiétudes,
  • etc.
Cette étape d’immersion permet de déterminer les axes d'amélioration sur lesquels travailler pour atteindre les cibles et objectifs précédemment fixés.
 
A la fin de cette étape d'analyse, deux plans vont être formalisés pour l’optimisation des nouveaux processus et nouveaux outils :
 

- Plan digital : Il s’agit de la réalisation des solutions digitales et des optimisations outils associés ainsi que leur implémentation. Les quatre critères suivants permettent de formaliser le plan digital :

  • Etude du marché (publics cibles, …)
  • Etude du contexte interne (processus, organisation, …)
  • Analyse des outils de production et de gestion
  • Analyse des solutions digitales existantes

 

- Plan de conduite de changement : Il s’agit de la formalisation de la dynamique d'implémentation :

  • Définir les axes et la profondeur du changement par population
  • Comprendre l’organisation et ses modes de fonctionnement
  • Comprendre les modifications induites par le projet et recenser les processus et outils impactés
  • Identifier les impacts du changement sur la culture d’entreprise
 
Le croisement de ces deux plans va permettre de construire le plan de transformation digitale.
 
Des recommandations stratégiques sont proposées pour améliorer les outils, les processus, les modes opératoires, etc. et rendre ainsi efficace l’implémentation de la stratégie digitale.
 

3/ Optimiser les processus

Après avoir défini le plan d’action, l’étape suivante est l’optimisation des processus.
 
Par exemple, une entreprise souhaite viser une cible client plus jeune. Elle doit avant tout, adapter sa stratégie digitale à sa nouvelle cible. Cette nouvelle cible a des moyens de consommations différents que ceux existants actuellement. Donc avant de penser aux outils, il est nécessaire de réfléchir aux nouveaux processus métiers et à comment les mettre au point.
 
Ces trois premières étapes définissent la stratégie digitale d’une entreprise car l’une ne peut aboutir sans les autres
 

4/ Implémenter & Piloter les risques

Une fois que la stratégie digitale est définie, il faut l'implémenter. 
 
L'implémentation comprend : 
 

- la mise en œuvre des solutions digitales :

  • l’optimisation des outils existants,
  • le déploiement des nouveaux outils,
  • etc.
 

- le déroulement du plan d'accompagnement au changement :

  • l’information aux salariés des modifications à venir,
  • la formation aux nouveaux outils,
  • l'implémentation des nouveaux processus cibles,
  • etc.
 
En parallèle, il est très important de prévoir et piloter les risques pouvant apparaître. En effet, entre chaque étape, il peut y avoir des risques non prévus qu’il faudra prendre en compte, tels que : 
  • des risques humains liés à la conduite du changement
  • des risques technologiques liés à l’écosystème
  • des risques liés au projet
 
Le pilotage du déploiement permet de réajuster sa stratégie digitale en fonction de la réalité terrain.
 
A la fin de ces quatre étapes incontournables, il est bien de faire un bilan du projet dans sa globalité pour éviter de refaire des erreurs sur de futurs projets similaires. En effet, la stratégie digitale d’un projet évolue dans le temps et s’étend sur plusieurs années. Ainsi, il est important d’être dans une optique de construction, qui se fluidifie et qui s'améliore constamment. Ces quatre étapes assurent le succès d’un projet pour son passage au 100% digital.
 

 

Je m'inscris à la Newsletter mensuelle de Sollan

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

CAPTCHA
Merci de nous aider à éviter les spams, en répondant à cette question. Par exemple, pour 1+3, saisissez 4 :
1 + 10 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.